Yonne Républicaine 2 mai 2017

L’artiste urbain "True 86", décore un mur boulevard Vauban

Il faudra plus de 40 heures de travail à True 86 pour terminer sa fresque géante. © M. C.

Une fresque est en cours de réalisation boulevard Vauban. Une œuvre qui s’intègre aux prochaines Rencontres auxerroises du développement durable.Il ne s'y passait plus rien depuis sa fermeture, en mars 2014. L'ancienne station-service, située à l'entrée du boulevard Vauban, à Auxerre, attire depuis samedi l'attention des automobilistes et des piétons passant à proximité. Sur le parking du site désaffecté, des pots de peinture ont été sortis et une grande échelle a été tirée.« Ils sont nombreux à me klaxonner », s'amuse l'artiste urbain Yoann Borsato, alias True 86. D'autres prennent des photos. Le trentenaire s'active à coups de pinceau pour redonner des couleurs au vieux mur décrépi. Il a commencé en fin de semaine dernière à dessiner les contours d'une favela géante. Une impressionnante ossature blanche sur fond bleu prend forme.

Une œuvre esthétique et engagée

« J'ai voyagé au Brésil en 2009 et en 2010, explique l'Auxerrois qui a notamment travaillé pour une ONG. J'y suis resté six mois. Cette fresque fait partie de mes souvenirs rapportés. Il y aura donc de la couleur, dans les tons ocre. » Ce travail s'inscrit dans le cadre des prochaines Rencontres auxerroises du développement durable qui débutent la semaine prochaine. Au-delà de l'aspect esthétique, l'œuvre finale sera engagée, porteuse d'un message. Une envie d'offrir une image des favelas au-delà des thèmes récurrents de la pauvreté et de la violence.

Une exposition au Silex

Yoann Borsato a en effet été fasciné par le système D et la démarche de recyclage qui animait un tel lieu. Un rappel du climat politique qui règne actuellement au Brésil, où le président Michel Temer est contesté, devrait également être intégré à l'œuvre. Il faudra plus de 40 heures de travail pour que la fresque soit terminée. En terme de visibilité, Yoann Borsato apprécie son espace de travail à ciel ouvert. « Cette ancienne station-service est parfaitement située : à un carrefour passager situé non loin du centre de la ville », commente cet ancien de l'IUT d'Auxerre, passionné par le travail du Français JR, des Brésiliens d'Os Gemeos et de l'Italien Blu. Il est actuellement possible de découvrir davantage son univers artistique au Silex. L'artiste y expose une partie de ses œuvres composées de lettrages, de portraits et d'inspiration pop'art.

Pratique. L'exposition au Silex, rue de l'Île aux plaisirs, est à voir jusqu'au 31 mai prochain. Entrée libre.

Marc Charasson

DSC03772